Site Overlay

Le chef Alessandro

Alessandro Di Sarno est né en 1975
à Capri en Italie. Diplômé de l’école d’hôtellerie de Capri,
il fait ses premiers pas dans le monde de la restauration en tant que serveur
au Quisisana, l’un des hôtels les plus luxueux de l’île.

En
1997, il part s’établir à Berlin où il acquiert de l’expérience dans divers
restaurants italiens, notamment le “Sale e Tabacchi” où il découvre
une cuisine italienne d’un genre nouveau, innovative et sophistiquée. En 2001,
il est nommé gérant du restaurant “Malatesta” sur le Gendarmenmarkt.

En
2005, Alessandro décide de mettre à profit ses connaissances pour ouvrir son
propre commerce, l’espresso-bar “Chocolaterie Manon” sur la
Friedrichstrasse à Berlin, aux portes des Galeries Lafayette. Le succès est
immédiat.

En
été 2008, il participe à l’émission télévisée “Kochchampion”, une
compétition au cours de laquelle s’affrontent 120 cuisiniers amateurs, et
se classe parmi les 16 meilleurs. Cette émission sera diffusée sur la
chaîne allemande “Vox” en mai 2009.

Début
2009, il s’installe à Bruxelles avec sa famille pour des raisons
professionnelles et décide alors de faire de sa passion son métier : il
devient cuisinier à domicile.

Au
fil des années, son amour pour la cuisine allant grandissant, Alessandro
développe un style qui lui est propre, il réinvente les plats
traditionnels tout en osant des associations de goûts audacieuses.

Sa cuisine
créative et raffinée s’adapte à vos envies pour vous offrir un festival de
saveurs inédites et inattendues.

Depuis fin 2013, Alessandro collabore avec
la société Mmmmh!, où il propose des cours publics et privés (team building).
L’éventail de cours est très varié: cuisine italienne bien sûr, mais aussi
belge, thaï, orientale, cours de macarons, de pâtisserie,… Toujours en
collaboration avec Mmmmh, il participe à de grands événements comme Cooking in
the sky ou Culinaria, endosse le rôle de jury pour le concours
télévisé “Top chef des téléspectateurs” et fait ses premières armes à
la radio, dans l’émission “Bientôt à table” sur la Première.